Of all the things we’ve made…

Orchestral Manœuvres in the Dark, « Of All the Things We’ve Made », Dazzle Ships (1983)

 

(On ne peut plus simple et minimal… Il faudra un jour revenir sur cet album singulier, Dazzle Ships, qu’OMD, avant d’être le groupe de synthé-pop sirupeuse de la fin des années 80 que l’on peut connaître, a publié en 1983, où l’expérimentation technologique — du début des années 80 — essayait d’intégrer et de nourrir la musique pop/rock avec une radicalité simple qui ouvrait de multiples portes — vers l’indus, la répétitivité techno, etc. Imaginez : un album commençant par un morceau intitulé « Radio Prague » alternant jingle fanfaré et communiqué officiel tchèque et bout d’horloge parlante, des titres comme « ABC auto-industry », « Radio Waves » ou « The Romance of the Telescope », ou un premier single — avant « Telegraph » — qui s’intitulait « Genetic Engeneering » et mélangeait guitares et machine à écrire automatique… On met juste le morceau titre, « Dazzle Ships », en bonus — car coup fantôme est adepte des bonus —, on y reviendra peut-être un jour :

)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s