On a raison de faire ce qu’on fait de penser ce qu’on pense d’être ce qu’on est de continuer dans le même sens

Programme, « IL Y A » (L’Enfer tiède, 2002)

(Arnaud Michniak [avant que ne « sonne le tilt »] – Damien Betous)

et tant qu’on y est : « Une vie »

Live, La Boule noire, 2002 :

1/ 00:15 Demain
2/ 03:18 N’importe quoi pour n’importe qui
3/ 06:00 Boomerang
4/ 10:20 Je sais ou je vais
5/ 16:20 la salle de jeux et la peur
6/ 19:36 Le meilleur moyen pour y rester
7/ 22:56 Entre deux feux
8/ 26:31 Et après ?
9/ 29:20 C’est bien
10/ 30:34 Et la ville disparaît
11/ 43:49 Cette page d’histoire
12/ 50:44 Une vie

Bogue (1/3) :

(NB : vidéo live « Une vie » + original « Entre deux feux » + original « Cette page d’histoire » en commentaires)

Mise à jour 9/12/’13 : suppression des deux vidéos du Journal des visages flous de Michniak, transformé en post autonome ; et modification du titre de ce post en conséquence.

Publicités

3 réflexions au sujet de « On a raison de faire ce qu’on fait de penser ce qu’on pense d’être ce qu’on est de continuer dans le même sens »

  1. Ping : Journal des visages flous (Arnaud Michniak) | coup fantôme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s