Punk : les derniers jours

Ce sont les derniers jours pour l’exposition « Europunk » (commissariat : Eric de Chassey ; commissariat adjoint : David Sanson) à la Cité de la musique, jusqu’à ce dimanche 19 janvier — parcours sonique, historique, graphique, des Sex Pistols au Transmission de Joy Division (avec aussi quelques « enfants de… » au passage).

http://www.citedelamusique.fr/minisites/1310_europunk/index.asp

Histoire de retrouver ou découvrir comment, par exemple, le punk hollandais réglait son compte à Heidegger :

Panic (groupe amsterdamois), Requiem for Martin Heidegger :

ou de  de multiples autres pièces, telle cette pochette d’un album d’XTC (Go 2) :

Pochette XTC Cp ftme

Publicités

Une réflexion au sujet de « Punk : les derniers jours »

  1. Pourquoi ce malaise (non, pas malaise, disons : interrogation dubitative) devant la muséification (?) d’un mouvement travaillé justement contre l’archive, l’histoire, l’immobilisation, la légende (celle qu’on écrit sous les images pour les expliquer) ?

    Ne suis pas allé voir l’expo, bêtement, en partie à cause de ce trouble — mais un de ces soirs, je reverrai bien ce documentaire fascinant par lequel je suis entré par/dans le punk (avec ce même trouble — du documentaire, avant la musique)

    (et sinon, autre souvenir du punk, grand (non musicale encore) : la lecture *fièvreuse* de cette contre-histoire officielle :
    http://www.editions-allia.com/fr/livre/332/please-kill-me-lhistoire-non-censuree-du-punk-racontee-par-ses-acteurs )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s