Echo anticipé (Michniak)

Premier extrait du futur nouvel album de Michniak, Echo, à paraître bientôt chez Nuun records : « Aussi vite que le feu »

« Echo » :

Antigone Z
C’était les jardins ouvriers
Combinaisons oranges
Aussi vite que le feu
Cracovie freestyle
Souvenirs
Comme si
La ballade des appâts
Vie sans thème
Des lumières sur nuages
Toi et moi

http://www.michniak.org/

Publicités

Journal des visages flous (Arnaud Michniak)

( D’abord publié en bonus du post précédent [« On a raison de faire ce qu’on fait de penser ce qu’on pense d’être ce qu’on est de continuer dans le même sens« ], il a finalement semblé ce que Journal des visages flous d’Arnaud « je suis entré dans cette cage il y a 10 ou 15 ans et depuis je n’en suis pas sorti » Michniak valait quand même un post spécifique. )

Journal des visages flous :

A partir des trois « Poing perdu » de l’album éponyme (Poing perdu, Lithium, 2007), et filmé lors d’un concert de la tournée correspondante.

(NB : le collectif tient à préciser que le clown et la trapéziste du passage 1’40-2′ [« Dans mes rêves je suis enterré par n’importe qui, par la première personne qui me voit morte ; si je meurs dans un cirque je suis enterré par une trapéziste ou un clown… »] de la deuxième partie sont absolument indépendants de notre volonté.)

Bonus :

« A travers les gens comme au fond de moi » :

http://www.michniak.org

On a raison de faire ce qu’on fait de penser ce qu’on pense d’être ce qu’on est de continuer dans le même sens

Programme, « IL Y A » (L’Enfer tiède, 2002)

(Arnaud Michniak [avant que ne « sonne le tilt »] – Damien Betous)

et tant qu’on y est : « Une vie »

Live, La Boule noire, 2002 :

1/ 00:15 Demain
2/ 03:18 N’importe quoi pour n’importe qui
3/ 06:00 Boomerang
4/ 10:20 Je sais ou je vais
5/ 16:20 la salle de jeux et la peur
6/ 19:36 Le meilleur moyen pour y rester
7/ 22:56 Entre deux feux
8/ 26:31 Et après ?
9/ 29:20 C’est bien
10/ 30:34 Et la ville disparaît
11/ 43:49 Cette page d’histoire
12/ 50:44 Une vie

Bogue (1/3) :

(NB : vidéo live « Une vie » + original « Entre deux feux » + original « Cette page d’histoire » en commentaires)

Mise à jour 9/12/’13 : suppression des deux vidéos du Journal des visages flous de Michniak, transformé en post autonome ; et modification du titre de ce post en conséquence.

Daniel Darc et Diabologum (le chœur sans organes ?)

Alors celle-là, j’avoue que j’ignorais complètement son existence, et que je ne l’aurais pas soupçonnée une seconde…

Cut up / dialogue Arnaud Michniak + Michel Cloup (= Diabologum) + Daniel Darc

Et si nous n’avions pas été là, l’histoire aurait été la même mais racontée par d’autres 

(paru en 1997 sur la compilation « 30 artistes se mobilisent pour le don d’organes ») :